Chronique D’Effectuation #33 : Vidmizer, Surveiller Ses Vidéos

mai 13, 2019

Rien que sur YouTube, la vidéo la plus visionnée est passée de 2,2 milliards en 2012 à plus de 6 milliards de vues en 2019, pour Despacito. Peu importe que vous trouviez cela regrettable ou non, les faits sont là : la vidéo s’est imposée en quelques années comme un outil stratégique de diffusion incontournable. C’est dans ce contexte que Vidmizer a été conçu.

A en croire les prédictions, d’ici 2020, 82 % de tout le trafic web grand public sera vidéo. La vidéo est aujourd’hui le moyen idéal pour faire de l’amplification et engager les internautes. Selon Forrester Research, 80% des internautes regardent une vidéo quand 20% lisent un texte.

Si la vidéo est un média au fort retour sur investissement en termes d’engagement et de conversion, encore faut-il bien la diffuser. Dans tous les secteurs, bien gérer les vidéos, piloter efficacement leur diffusion sur les réseaux sociaux et sites internet, et récolter efficacement les data associées sont devenus des enjeux très importants pour les marques.

En deux mots. Vidéo et Optimizer: Vidmizer
Vidmizer est né de l’intuition suivante : la vidéo est pour l’entreprise un patrimoine qu’il convient de gérer au mieux afin de le rentabiliser et de générer de l’engagement et des ventes. La start-up se donne pour objectif de rendre les entreprises agiles avec la vidéo et de leur permettre de « transformer le processus de production, gestion et diffusion de la vidéo » explique les deux co-fondateurs Anne Gayat et Erwan Huhardeaux.

Le processus de diffusion et de management de la donnée associée aux vidéos est actuellement loin d’être suffisamment agile. D’où la création de la plateforme SaaS VideoEngage afin de pouvoir simplifier l’usage de la vidéo pour les entreprises : plus d’automatisation et d’optimisation dans le partage et la publication, une gestion simplifiée et efficace de la donnée, le tout sans intervention d’équipes techniques.

Le problème. Comment profiter de l’innovation.
Le constat des deux entrepreneurs de Vidmizer est très clair : la vidéo est l’avenir du marketing digital. « Les marketeurs vont devoir apprendre à manier la vidéo de la même manière qu’ils ont appris à manier le texte et les photos », nous expliquent-ils. « Et d’autant plus avec l’arrivée du cloud ».

La vidéo est le média préféré des internautes car elle permet de faire passer beaucoup d’informations — encore faut-il qu’elles ne soient pas à caractère publicitaire. Ce format vidéo permet également de renforcer l’impact et la mémorisation des messages et du contenu. Il faudrait utiliser des milliers de mots — ou avoir une plume de génie — pour pouvoir faire passer le même message à l’écrit. La vidéo se diffuse plus facilement, se partage mieux sur les réseaux sociaux, « 12 fois plus » d’après Anne, et remonte plus facilement en haut des pages grâce aux algorithmes de Google qui valorisent beaucoup ce type de format.

Article à retrouver en intégralité sur Forbes